28 septembre à 20h, le lancement !

A la Maison de ventes Châtivesle

 

Nouvelle escale pour Interpol’Art : la Maison de Vente Châtivesle. Pas si bizarre lorsqu’on écoute nos hôtes, Alban et Pauline : « Une Maison de ventes est un lieu culturel, un lieu de curiosité. Nous voulons battre en brèche les idées reçues et faire de ce lieu un véritable lieu de vie ouvert à toutes et à tous. Nous voulons montrer que ce n’est pas un lieu réservé à une catégorie de population, mais qu’il est de fait accessible et ouvert à des publics différents  ».

Après la présentation – brève comme toujours…, mais pleine du surprises – nous dévoilerons les prix Interpol’Art 2018,

L’art de la parole tient une grande place dans la programmation de cette treizième édition, grâce au partenariat avec la compagnie Le Facteur Théâtre dont le festival « L’été en automne » est consacré au polar, avec Slam Tribu qui proposera une soirée en aval du festival en décembre. Et au commencement, il y avait le conteur…c’est pourquoi nous avons invité Fred Pougeard, remarquable conteur de la compagnie rémoise L’allégresse du pourpre à ouvrir le festival. Il nous fait le plaisir et l’honneur d’une création, Polaroid, « un polar sans policier (ou presque) sans crime et sans criminel. Un hommage aux détectives en herbe qui n’aurait pas sa place dans la Série Noire. Plutôt dans une série… Arc-en-Ciel. »

En clôture de soirée, nous goûterons une bière de la brasserie artisanale La Bouquine de Mathieu Aubert.