Caryl FEREY

Caryl Férey est né à Caen le 1er juin 1967. Baccalauréat en poche, petits boulots épuisés, il fait le tour de l’Europe à moto, puis s’embarque pour un tour du monde de sept mois.  Sa carrière littéraire, entamée en 1994 aux éditions rennaises Balle d’argent, puis chez Baleine (Haka, 1998), se poursuit à la «Série noire» chez Gallimard.

Il écrit par ailleurs de nombreuses nouvelles publiées dans des collectifs associatifs, des revues de festivals, des collections de novellas. En 2006, il commence à écrire pour la jeunesse dans la collection « Souris noire » chez Syros (La Cage aux lionnes, La Dernière danse des Maoris ou encore L’Afrikaner de Gordon’s Bay). Il écrit aussi pour des musiciens, le théâtre et la radio et se consacre aujourd’hui entièrement à la littérature.

L’oeuvre de Caryl Férey,  sorte de « guide électrique du routard des peuples opprimés » voyage de la Nouvelle-Zélande, l’Afrique du Sud, les Etats-Unis à l’ Amérique du Sud, en Argentine dans Mapuche et au Chili avec son dernier roman, Condor. Avec Mapuche, l’auteur revenait sur les fantômes de la dictature argentine et l’histoire du génocide des indiens Mapuche. Avec Zulu, c’était l’univers de l’Afrique du Sud post-Apartheid qui faisait tout le sel de son roman policier alternant Townships, bars clandestins et misère à proximité des quartiers protégés et des centres-villes cossus. Haka et Utu nous promenaient dans la culture aborigène de Nouvelle-Zélande et le devenir des peuples Maoris. Les Nuits de San Francisco livrait le portrait d’un Indien lakota quittant l’Arizona pour traîner dans les rues des villes de la côte Ouest américaine. Son dernier roman  se déroule au Chili et interroge la dictature de Pinochet et son ultra-libéralisme sauvage

Primé à de nombreuses reprises (prix du polar SNCF, Polar Michel Lebrun et Sang d’encre), c’est avec son roman Zulu qu’il rafle tous les prix : Grand prix de littérature policière, Prix des lectrices de Elle, Prix Jean Amila, Prix du roman Noir Nouvel Obs, Prix des lecteurs Quais du polar, Grand prix du roman noir français, Prix Mystère de la critique. Zulu a été adapté au cinéma en 2013 par Jérôme Salle, avec Orlando Bloom et Forest Whitaker dans les rôles principaux. Son roman Mapuche, paru en 2012, reçoit le prix Landernau du polar la même année et le prix Ténébris en 2013.

N’oublions pas, au milieu de tous ces voyages, les enquêtes rennaises de Mc Cash, flic borgne buté, brut, qui pense souvent avec sa bite, dixit Caryl Férey en personne, et cite Nietzsche à tout bout de champ et se gave de punk rock : Plutôt crever et La jambe gauche de Joe Strummer.

Site de l’auteur : www.carylferey.com

Dernier ouvrage paru : Condor (Gallimard/Série Noire – 2016)

Condor, c’est l’histoire d’une enquête menée à tombeau ouvert dans les vastes étendues chiliennes. Une investigation qui commence dans les bas-fonds de Santiago submergés par la pauvreté et la drogue pour s’achever dans le désert minéral de l’Atacama, avec comme arrière-plan l’exploitation illégale de sites protégés…
Condor, c’est une plongée dans l’histoire du Chili. De la dictature répressive des années 1970 au retour d’une démocratie plombée par l’héritage politique et économique de Pinochet. Les démons chiliens ne semblent pas près de quitter la scène…
Condor, c’est surtout une histoire d’amour entre Gabriela, jeune vidéaste mapuche habitée par la mystique de son peuple, et Esteban, avocat spécialisé dans les causes perdues, qui porte comme une croix d’être le fils d’une grande famille à la fortune controversée…

« Une course-poursuite sanglante. Un roman haletant d’une densité rare. » (Catherine Balle, Le Parisien)

« Un passionnant thriller sur fond de corruption policière. » (Macha Séry, Le Monde des livres)

« À la fois leçon d’histoire et de géographie, road trip amoureux et terrifiant polar. » (Philippe Blanchet, Le Figaro Magazine)

Image16

Laisser un commentaire