Cloé Mehdi

 

Cloé Mehdi est née au printemps 1992. Elle commence à écrire au collège pour faire passer le temps plus vite. S’en suit Monstres en cavale (éditions du Masque, 2014), son premier roman, qui reçoit le Prix de Beaune 2014. Puis, avec Rien ne se perd ‘éditions Jigal), elle reçoit le Prix Étudiant du Polar 2016, le Prix Dora Suarez 2017 et le prestigieux Prix Mystère de la Critique 2017

Un roman pas pour pleurer, juste pour se souvenir… Une écriture à fleur de peau, des mots ciselés, une poétique des marges, du malheur ordinaire, de la détresse sociale… Son regard – terriblement lucide – alterne : très dur envers la société et les institutions, immensément tendre avec ces personnages, tous un peu brisés ou étouffés par un système qui broie toujours davantage aux pourtours… Et Mattia, onze ans, son héros, qui cherche une vérité dans ce monde de fous, tout en naviguant envers et contre tout, entre un père disparu, un tuteur un peu dingue, une mère aux abonnés absents, un frère qui l’ignore et une sœur en perpétuelle vadrouille… Poignant, dérangeant, ultra sensible, glaçant, Cloé Mehdi nous livre ici un récit d’une noirceur absolue !

Sans voix ! Ce roman achevé, c’est la première impression qui vient. Il laisse son lecteur muet. (Quatre sans quatre)

 

 

 

Laisser un commentaire