La presse

L’Union-L’Ardennais – 13 octobre 2017

Interpol’art, une place de choix pour le 9e Art à Reims

Walter Lucius, auteur de « Un papillon dans la tempête », figure parmi les auteurs étrangers invités pour ce 12 e Interpol’art.
Walter Lucius, auteur de « Un papillon dans la tempête », figure parmi les auteurs étrangers invités pour ce 12 e Interpol’art.

Côté roman, les poids lourds se nomment Franz Bartelt (acclamé pour son récent Hôtel du Grand Cerf), Thomas Bronnec (En pays conquis), Sire Thomas, sans oublier deux des plus fines plumes du Masque – maison d’édition qui fête cette année ses 90 printemps –, Denise Mina et Walter Lucius. Trois tables rondes rythmeront l’après-midi autour des thématiques suivantes : « Le polar entre image et écrit », « Aux frontières de la loi : l’univers de la justice vu du polar », « 90 ans après, le mystère du Masque n’est toujours pas éclairci ! »

Lucas Hariri, récente révélation dans l’univers du 9e Art

Côté BD, impossible ici d’être exhaustif mais mentionnons tout de même la présence de Lucas Hariri, dont le premier album, L’Aimant, thriller labyrinthique qui plonge dans les tréfonds des bains de Vals, en Suisse, a été unanimement salué au cours des dernières semaines.Sera également présent, Djet, dessinateur réunionnais qui s’est distingué notamment avec Les Croquemitaines (1 et 2). Toujours parmi les dessinateurs, Stéphane Servain, passé par l’univers du dessin animé et qui a depuis quelques années entamé une nouvelle série, Holy Ann, aux éditions Casterman.Titwain, également illustrateur, s’est taillé un nom avec ses livres Brigade des mineurs (2017), Brigade criminelle et Enquête générale.


L’Union-L’Ardennais – 11 octobre 2017

Thierry Sidan, chef du Petit comptoir, et Denys Ménétrey, organisateur d’Interpol’art, hier midi.
Photographe: Remi Wafflart

insolite

Reims: les restaurateurs mettent Agatha Christie à l’honneur


Champ’éco – 25 septembre

INTERPOL’ART 2017 : le « Polar à l’étouffée »

Comme chaque année depuis 2006, le crime et le polar vont investir la Ville de Reims. Festival unique en région, INTERPOL’ART se tiendra du 25 septembre au 15 octobre 2017. Des rendez-vous incontournables, des nouveautés et des rencontres avec des auteurs ponctueront cette 12e édition qui connaîtra son apogée le week-end des 14 et 15 octobre.

Désormais bien installé dans la Ville des Sacres, le Festival INTERPOL’ART fera à nouveau frissonner le public du 25 septembre au 15 octobre 2017. Si les fondamentaux d’INTERPOL’ART demeurent (projection-débats ciné, rencontres dans les collèges et lycées, présence d’auteurs régionaux, expositions de BD…), de nombreuses nouveautés ont été concoctées.

Une trentaine d’auteurs, dont plusieurs déjà récompensés par un ou plusieurs prix, et c’est une première, seront réunis. L’association 813, première association européenne de promotion de la littérature policière sous toutes ses formes, participera pour la 1re fois au Festival.

La soirée de lancement est prévue le lundi 25 septembre 2017 à 19h au Cellier à Reims. Elle donnera un avant-goût du Festival avec le groupe de slameuses « Les Drôles de Drames » qui inviteront le public à passer à table pour un repas sanglant à faire frissonner le palais. Au menu : meurtre à l’étouffée, assassinat sur canapé et pudding à l’arsenic !

Des rencontres et des soirées sont programmées, notamment le mercredi 4 octobre à la Médiathèque Falala pour une soirée spéciale « Agatha Christie » et le mardi 10 octobre au Café du Palais pour une rencontre avec l’invité d’honneur de cette 12e édition : Franz Bartelt, l’Ardennais roi de l’humour noir.

Les cuisiniers seront particulièrement mis à l’honneur. Ils rendront hommage aux recettes d’Agatha Christie à l’occasion des 90 ans des Editions du Masque, bien reconnaissables grâce à la couverture jaune et au masque noir traversé d’une plume. Des restaurants rémois mettront à leur carte des plats, « Les douceurs d’Agatha Christie » tirés des pages de la célèbre auteure.

Le temps fort d’INTERPOL’ART se tiendra les 14 et 15 octobre 2017 au Cellier : tout un week-end durant lequel le public pourra échanger avec les auteurs invités et participer à des tables-rondes, rencontres et dédicaces.

Un programme riche et varié qui séduira à coup sûr le public.

Malika Najjar


L’Union-L’Ardennais – 24 septembre 2017


L’Union-L’Ardennais – 1 juin 2017

On connaît les têtes d’affiche du prochain Interpol’art de Reims