Patricia OSGANIAN

Patricia Osganian est membre de la revue Mouvements (éditions de La Découverte) depuis sa fondation.
Elle a publié trois romans policiers chez Pythagore : Meurtre à Ménilmontant, Meurtre en Champagne et Meurtre cité des Vertes-Voyes.
Elle est également l’auteur de nombreux articles de critique littéraire, notamment autour du roman policier et de la violence dans l’imaginaire de la littérature d’après-guerre, de critique cinématographique et a réalisé un film documentaire pour la télévision.
Elle a dirigé en septembre 2011 un numéro de la revue Mouvements (La Découverte, n° 67) sur le polar et l’image intitulé : « Du polar à l’écran : normes et subversion ».
Elle s’est orientée aujourd’hui vers l’écriture de romans policiers et partage son temps entre Paris et Sainte- Ménehould (Champagne- Ardenne.)

Site de l’auteure : www.patriciaosganian.com

Dernier ouvrage paru : Meurtre à Ménilmontant (Editions Le Pythagore – 2015)

Paris, décembre 2010. La grève des éboueurs fait rage, menaçant d’ensevelir Paris sous les déchets. Le cadavre d’un éboueur est retrouvé au fond d’une poubelle, dans un immeuble du boulevard de Ménilmontant.
Promu à la brigade criminelle de Paris, quai des Orfèvres, le lieutenant Vouzelles enquête sur le meurtre. Crime crapuleux, règlements de compte entre grévistes et jaunes ou affrontements entre mafias rivales impliquées dans le marché de la biffe et le trafic d’objets volés ? Sur fond de guerre xénophobe et de «chasse» ouvertement déclarée par le président de la République «aux Roms et à l’immigration clandestine», Vouzelles voit de plus en plus noir, même si ses pas croisent de nouveau la route de la belle Amanda…

Vouzelles, ce « flic  amer, peu convaincu par l’idée du rachat et de la rédemption, et surtout le pays de Champagne-Ardenne, avec ses chaleurs lourdes de l’été, sa longue histoire de grandes guerres peuplée de défaites et de victoires et cette sourde et perpétuelle attente marquée par le chômage et la pauvreté »( Dominique Manotti) quitte la région pour la capitale….

biblio osganian

Laisser un commentaire