Pierre POUCHAIRET

Pierre Pouchairet est né en 1957. Dans une vie antérieure, il était commandant de la police nationale, chef d’un groupe luttant contre le trafic de stupéfiants à Nice, Grenoble ou Versailles… Il a également été à plusieurs reprises en poste dans des ambassades, a représenté la police française au Liban, en Turquie, a été attaché de sécurité intérieure en Afghanistan et a longuement vécu en Cisjordanie. Il est aujourd’hui à la retraite et se consacre entièrement à l’écriture. Son dernier roman La Filière afghane a reçu le Prix Interpol’Art 2015. Avec son style direct et percutant, Pierre Pouchairet dépeint, sans stigmatisation aucune, la réalité brute de notre Histoire contemporaine. Ce qui montre, si c’était encore à prouver, combien la fiction est un outil précieux pour la compréhension du réel. Authentique, réaliste et implacable !

Site de l’auteur : pierrepouchairet.com

Dernier ouvrage paru : A l’ombre des patriarches (Jigal – 2016)

Alors que la région s’embrase à nouveau, que les affrontements inter-communautaires se multiplient et que les morts s’accumulent de part et d’autre, Dany et Guy deux inspecteurs de la police judiciaire israélienne enquêtent sur le meurtre d’une Européenne retrouvée assassinée en plein quartier arabe à Jérusalem-Est.
Ils débutent leurs investigations sous haute tension d’autant que, pour les extrémistes, les coupables paraissent tout désignés et qu’une telle horreur appelle forcément vengeance.
Parallèlement, Maissa, flic palestinienne, se retrouve chargée d’enquêter sur l’enlèvement d’une de ses amies en poste dans une organisation internationale. Les 2 affaires vont se croiser, s’imbriquer et obliger les policiers à travailler ensemble dans un climat de suspicion généralisée, où rien n’est simple et où il ne faut surtout jamais se fier aux apparences.

Troisième polar de Pierre Pouchairet et, déjà une constatation, chaque cru est encore meilleur que le précédent. Et, comme le premier était excellent, cela vous donne une idée de ce qui vous attend ! On retrouve avec bonheur les personnages d’Une Terre Pas Si Sainte, Maïssa, Dany, Guy, toujours noyés dans une situation qui échappe à toute raison. Le contexte en lui-même est un personnage central. (Quatre sans Quatre)

biblio pouchairet

Laisser un commentaire