Place aux jeunes

 

“Non seulement les jeunes lisent, mais ils aiment lire !” Ce n’est pas nous qui le disons, mais l’enquête réalisée par le Centre National du Livre. Parmi leurs lectures favorites, on trouve en priorité des romans  et des bandes dessinées, avec une prédilection pour la SF et les sagas. A nous de leur faire découvrir le monde du polar !

Loin d’être une lecture futile, le roman policier possède de nombreux intérêts pédagogiques. Lire un polar aide le lecteur à grandir en “sagesse”, car, comme dans les contes traditionnels, il doit prendre le temps de passer derrière les apparences pour comprendre ce qui se passe. Il doit surmonter un certain nombre d’épreuves, se détourner des chausse-trappes et des fausses pistes, éviter de se laisser envahir par ses émotions premières pour activer ses capacités d’analyse.
Il doit ensuite mobiliser son raisonnement, s’obliger à poser des hypothèses, à les vérifier, à utiliser des ressources logiques, à faire preuve d’esprit d’analyse et à travailler ses capacités de déduction. Le policier ou le détective qui résout une enquête prouve que l’intelligence et le raisonnement l’emportent sur la réaction émotive et pulsionnelle. Il en est de même pour le lecteur qui résout l’enquête avec lui !
Sous leur apparence ludique, les romans policiers ont donc toute leur place dans les romans d’initiation. À recommander sans modération !

Les manifestations :

  • Des auteurs et illustrateurs jeunesse présents au salon,
  • De rencontres d’auteurs dans leurs établissements,
  • Des séances de cinéma,
  • deux après-midi lectures et jeux pendant le salon avec les associations Lire et faire lire et Jeux’m’balade

Des jeunes engagés :

 

*Accueil – Relations Clients et Usagers