Prix Interpol’Art bande dessinée 2018

 

Malheureusement, aucun des deux lauréats ne pourra être présent au salon. 

 

L’album

Josep Pla, dit Pep, est éleveur d’autruches dans une tienda isolée. Une nuit, après treize ans d’un abominable mariage, il massacre sa femme avant de balancer son corps au fond d’un puits et de se débarrasser des traces. Enfin, il va pouvoir se la couler douce avec Isabela, sa belle-fille pourrie par la haine, qui rêvait de ce meurtre comme d’autres rêvent de leurs fiançailles.
Sauf que…
De retour chez lui, soulagé de son devoir accompli, Pep ne s’attendait pas à y être accueilli… par son épouse. Laide et bien vivante, et toujours aussi insupportable. Une découverte incompréhensible qui enflamme la colère d’Isabela, persuadée que son amant ne vaut pas un clou. Car si la morte est encore en vie, alors qui est dans le puits ? Et combien de fois faudra-t-il encore la tuer pour qu’elle ne revienne plus jamais leur gâcher l’existence ?

Gore et épouvantable, « La petite souriante » ? C’est oublier le talent de conteur de Zidrou, allié aux sombres ambiances de Springer, qui nous offrent avec cet album un récit noir, une excellente spirale d’horreur et de folie. Une BD de genre terriblement grinçante, à vous filer la chair d’autruche. (Dupuis)

 

Les auteurs

Zidrou (scénariste)

Né en 1962 à Bruxelles, Benoît Drousie, dit Zidrou, suit des études d’instituteur et enseigne durant six ans. Assez vite, sa plume le taquine. Il écrit des chansons pour enfants, s’essaie à l’écriture dans le journal Tremplin. C’est dans ce périodique que paraît une première version de “L’élève Ducobu”, dessiné par Godi. En 1991, il fait ses débuts aux Éditions Dupuis en tant que scénariste pour De Brab dans le numéro spécial de Noël de Spirou. L’année suivante, il se lie avec Falzar et les compères commencent à écrire d’innombrables projets de scénarios. Pour De Brab, ils imaginent les tribulations de “Margot et Oscar Pluche”, qui connaîtra une suite sous le nom de “Sac à Puces”. Zidrou a le pied à l’étrier et il passe rapidement du trot au galop. À partir de 1993, il devient l’un des scénaristes les plus prolifiques du journal Spirou . Aux Éditions du Lombard, “L’élève Ducobu” s’impose comme un véritable best-seller. Les tribulations de ce cancre sympathique, certainement inspiré par les années passées à enseigner, séduisent un très large public et révèlent Zidrou comme un gagman de choix. Dix ans après ses débuts, le scénariste a l’envie d’explorer des pistes plus adultes. Il écrit plusieurs scénarios, sombres, qui dans un premier temps ne reçoivent qu’un écho restreint. En 2009 et 2010, Dupuis publie deux recueils de ses nouvelles en bande dessinée qui remettent en lumière cette face méconnue de son inspiration. En 2010 toujours, Zidrou écrit pour Jordi Lafebre “Lydie” (chez Dargaud), une poignante histoire de famille qui est unanimement acclamée. Depuis cette réussite, Zidrou se partage entre des séries familiales humoristiques et des histoires plus tortueuses, parvenant toujours à ajouter beaucoup d’humanité à ses récits, quelque ce soit le genre abordé. Qu’il veuille faire rire ou qu’il souhaite émouvoir, c’est toujours avec le même appétit que le scénariste belge imagine des récits emprunts d’une forte humanité.

 

Benoît Springer (dessin)

Benoît Springer débute sa carrière en 1995 comme auteur de bande dessinée. Il collabore avec des scénaristes (Gibelin, Sevestre) sur plusieurs séries fantastiques (« Terres d’ombre », « Volunteer ») avant de se tourner vers des univers plus intimistes avec Séverine Lambour (« 3 ardoises », « On me l’a enlevée », « Cécile ») ou fantastique (« La Boussole ») puis, plus récemment, Zidrou avec « Le beau voyage » et « La petite souriante ». Il écrit et dessine son premier scénario avec « Les funérailles de Luce ».

Il se consacre également à l’illustration jeunesse et adulte (chez Gallimard, Fleurus, Nathan, Hachette…). Depuis quelques années, il publie ses travaux en collaboration avec Séverine Lambour (bandes dessinées, carnets et affiches) par le biais de leur site L3seditions.com.

Il est également professeur de bande dessinée, de character design et de storyboard à l’école Pivaut à Nantes.

 

 

 

Laisser un commentaire