Prix Interpol’Art roman 2018

 

Il ne faut jamais faire le mal à demi, de Lionel Fintoni (Editions de l’aube, coll. aube noire)

Lionel Fintoni sera présent au salon les 13 et 14 octobre jusqu’à 16h

 

L’auteur

Lionel Fintoni a longtemps vécu en Afrique, au Moyen-Orient et dans différents pays européens. Désormais établi à Aix-en-Provence, il est traducteur­-interprète. Il ne faut jamais faire le mal à demi est son premier roman. Le second, Tout corps plongé…, est paru cet été chez le même éditeur.

 

Le livre

Dans les quartiers Nord de Paris, des enfants roms ­disparaissent. Un ex-médecin légiste égaré dans l’humanitaire quémande de l’aide auprès d’un ancien collègue, capitaine de la PJ. Celui-ci accepte, à contrecœur, de ­s’engager dans une affaire aux ramifications inattendues. Entre des négociants maghrébins associés à un groupe mafieux russe, un photographe au talent discutable, une clinique privée réservée à une clientèle richissime, des interventions parallèles de la DGSI et Marjiana, la jolie Rom au charme déroutant, le capitaine Alain Dormeuil, réchappé d’un univers de violence et en convalescence d’amours malheureuses, finira par réaliser que Machiavel avait raison : « Il ne faut jamais faire le mal à demi… »

“Du suspense du début à la fin, de l’action, des descriptions pointues et parlantes, des fausses pistes, des rebondissements nombreux et inattendus, il y a tout ce qu’il faut pour un vrai grand plaisir de lecture.” Quatre sans quatre

 

 

Laisser un commentaire