Vanessa BARROT

« Dans une vie antérieure, je portais une robe noire, longue jusqu’aux chevilles, et j’essayais de convaincre un auditoire de trois personnes – également en robe noire longue jusqu’aux chevilles – que mon client avait forcément raison ou du moins qu’il n’avait pas tout à fait tort. J’ai changé d’habit et désormais, j’essaie de faire croire à des gens dont j’ignore la tenue vestimentaire que tout le monde peut être coupable. »

Avocate d’affaires, Vanessa Barrot avoue un goût immodéré pour les saveurs du palais et confesse un appétit peu raisonnable pour les nourritures livresques.

Dernier ouvrage paru dans la série Crimes gourmands, Mortelle Fricassée (Fayard 2016)

L’Auberge de la Tante Adèle est une des tables incontournables du Périgord. Après plusieurs décennies passées devant ses fourneaux, la vénérable Adèle Calmette a rendu son tablier et confié à sa nièce Adeline tous ses secrets de cuisine, à l’exception du petit carnet qu’elle porte toujours sur elle et dont on ne sait quel mystère il recèle.
A l’occasion d’un reportage en Dordogne, Laure Grenadier, rédactrice en chef du magazine Plaisirs de table, accompagnée de son photographe Paco Alvarez, entend bien rendre visite à cette institution de la gastronomie locale. Mais le destin en aura voulu autrement…
Entre une communauté à l’ésotérisme douteux et quelques militants en croisade contre le foie gras, entre d’étranges recettes médiévales et des potions d’apothicaire, de vieilles rumeurs paysannes et des malveillances forestières, Laure et Paco finiront par dévoiler certaines des énigmes du pays sarladais.

biblio barrot

Laisser un commentaire