Vincent Laurent

 

Assureur dans la vie quotidienne, ce Rémois vivant dans les Ardennes n’hésite pas à enfiler son habit de conteur le plus souvent possible. Son premier roman, « Au jeu du chat et de la souris » paraît en 2014 aux éditions du Petit Pavé et remporte le Prix Lions 2016 du Roman Régional (Grand Est). En janvier 2015 sort « Meurtre à l’affiche (et autres nouvelles fraiches) » aux éditions Safée, un recueil regroupant ses nouvelles primées et des inédites.
A l’arrière des berlines, son deuxième roman vient de paraître, toujours aux éditions du Petit Pavé.
Le casino de Monte-Carlo ouvre ses portes au public lors d’une grande exposition de diamants et propose deux millions d’euros à celui qui pourrait lui rapporter le Cœur de la Lune, un bijou d’une valeur inestimable, aujourd’hui disparu. Quentin, jeune ouvrier à Nice, dans un piteux fast-food de la Promenade des Anglais, et voleur à ses heures perdues, peste contre ce Destin qui s’acharne lorsqu’il reconnait le diamant récupéré lors d’un cambriolage quelques mois plus tôt. Dès lors, le projet est clair et ambitieux : se rendre à Monaco et échanger le Cœur de la Lune contre les deux millions. Dans sa quête, il vole sans le savoir la voiture d’un malfrat dont le coffre contient une mallette bourrée d’argent. Accompagné de sa fiancée, Alicia, le chemin vers la fortune sera long et rugueux face à un réseau de contrebande d’œuvres d’art, une ancienne gloire du catch avide de vengeance, un directeur de musée pervers narcissique et un tueur à gages complètement fou. Lequel parviendra le premier à Monaco pour toucher le jackpot ?

 

 

Laisser un commentaire